À propos du PILDJ De

Le PILDJ est un programme des six cantons romands et vise en premier lieu à sensibiliser la population au problème du jeu excessif de manière à ce que les personnes touchées de près ou de loin par cette problématique puissent trouver de l’aide dans les centres spécialisés.

Le programme prévoit, dans cette perspective, un système de communication facilité, notamment par le biais d’une permanence téléphonique (0800 801 381) et d’un site Internet qui centralise les informations sur les prestations existantes en Suisse romande.

Le PILDJ développe encore d’autres activités que vous trouvez sur ce site Internet :

- Liste des lieux de prise en charge
- Formation-sensibilisation 
- Etude romande sur le jeu 
- Fonds de recherche 
- Programme de traitement par Internet 
- Campagne latine de prévention du jeu excessif
- Prévention du poker

Les cantons romands ont envisagé dès 2005 une action concertée pour répondre à la problématique, tout en développant leur dispositif cantonal, principalement à partir des services existants en matière d’addiction.

Suite à une analyse détaillée de la situation en 2005 et 2006, la Conférence Latine des Affaires Sociales et Sanitaires (CLASS) adopte en 2007 un Programme Intercantonal de Lutte contre la Dépendance au Jeu dont la coordination est confié au Groupement Romand d’Etudes des Addictions (GREA). Ce programme vise à harmoniser les réponses des cantons au phénomène du jeu excessif. Il est financé par le nouvel impôt sur les loteries, institué par le Concordat intercantonal. La majorité de cet impôt reste cependant dans les cantons pour soutenir les actions cantonales en la matière.

Les cantons romands ont décidé de s’unir pour garantir une bonne gestion des ressources venant du 0,5% et ont créé un programme intercantonal. La centralisation des informations relatives aux actions menées dans chaque région permet de structurer le réseau des professionnels et d’améliorer la cohérence nécessaire à une intervention ciblée. Le programme intercantonal favorise le travail en réseau et l’échange de savoirs entre spécialistes, stimule la complémentarité, renforce les liens entre privé et public et soutient les professionnels dans leur intervention.

Une formation de sensibilisation des professionnels potentiellement en contact avec des joueurs problématiques a été mise en place par le PILDJ. L’objectif est de favoriser le repérage le plus tôt possible et l’orientation des personnes touchées par l’addiction au jeu vers les services adaptés. De nombreux professionnels sont amenés, sans le savoir, à prendre en charge des joueurs pathologiques. Lorsque la problématique émerge, la situation est souvent déjà extrêmement détériorée. À ce jour 177 professionnels non spécialisés dans les addictions ont été formés.

German